• Accueil
  • > 2. L’été avant mon entrée en 6ème

2. L’été avant mon entrée en 6ème

Avant mon arrivé au collège, pendant le moi de juillet de mon entrer en 6ème, j’ai eu le malheur de rencontrer l’autre personnalité de mon grand père paternel.  Je savais déjà que mon père avait subi la même chose que ce qu’il me faisait subir par son propre père. Mais je me doutais pas que mon grand père était encore pire.

Ainsi, durant ce moi de juillet, je me retrouvais chez mes grands-parents avec ma sœur et mes cousins cousines tous âgée de plus de 2 ans que moi. Ils jouaient à un jeu de société dans le jardin avec mon grand-mère pendant que mon grand-père dans la maison faisait sa maquette. Ce jeu m’ennuyait profondément alors je décidais de rentrer dans la maison. Comme il faisait chaud dehors, je suis allée dans la salle de bain pour me rafraichir. Quand j’eue fini de me laver les mains. La porte s’ouvrit et mon grand-père rentra.

Je le regardais avec un sourire. Il était rigolo mon grand-père toujours à nous chatouiller, à raconter des blagues, à jouer avec nous à nos jeux d’enfants alors que les autres adultes ne voulaient pas y jouer. Il rentra donc dans la pièce et ferma la porte derrière lui. Pour faire simple, il me fit croire que nous allions faire quelque chose que tout le monde adorerait faire avec lui. Mais que lui ne voulait le faire que avec sa petite fille préférée c’est à dire moi.

J’étais très enthousiaste à l’idée que quelqu’un veuille faire quelque chose exclusivement avec moi alors que je me pensais être quelqu’un d’horrible.

Il m’expliqua que je devais faire comme lui et que la première fois ce n’est pas vraiment agréable mais que les fois d’après c’est vraiment génial. Et que l’on rentre dans un état où l’on est en harmonie avec Dieu. (il faut savoir que ma famille est particulièrement croyante) Et comme Eve a péché en prenant la pomme, ce n’est que grâce à la semence d’un homme que l’on peut rentrer en harmonie avec Dieu. Je demandais ce qu’était la semence. Il m’expliqua que c’est un peu comme de l’eau bénite mais que ca vient directement du corps des hommes et que comme l’Ostie on devait l’avaler. Il m’expliqua également qu’il pouvait arriver qu’il y ai également un liquide qui sorte de la femme mais que sa n’arrivait que lorsque la femme était vraiment pure.

Il m’expliqua ensuite qu’il pensait que je méritais de rencontrer Dieu notre créateur. Mais que pouvoir communier avec Dieu de cette façon ca devait rester parfaitement secrète sinon Dieu risquait de se fâcher car il ne permet cette harmonie avec lui qu’avec les personnes en qu’il fait entièrement confiance et qu’il sait qu’il ne répéterons pas ce secret autour de.

Il me demanda si je voulais être en communion avec Dieu je répondit que oui.

Il me dit alors de faire comme lui au début. Que dans un premier temps, il faut appeler Dieu. Et que pour cela il faut caresser le corps de l’homme pour montrer à Dieu que nous l’aimons. Mais il me précisa qu’il n’y avais qu’un seul endroit où sa marchait. Un peu comme l’antenne d’une voiture si on ne l’allonge pas sa ne capte pas et bien c’était pareil.

Il pris alors ma main et la posa sur son entrejambe puis il posa la sienne sur le mien. Il commença à frotter sa main contre mon corps et me dis de faire pareil. Je trouvais cela assez étrange. Et je dis à mon grand père que l’on m’avait dit qu’il ne fallait pas toucher ça. Il m’expliqua que c’était parce que ce n’était permis qu’a de rare personne de communier avec Dieu.

A force de frotter, je me rendis compte que l’antenne de papi se mettait à grandir et à durcir comme celle des voitures. Puis il glissa sa main sous mon pantalon, et me dit de faire pareil. Je trouvais cela horrible de le sentir dans moi. Cela continua un certain temps. Puis il retira mon pantalon et le sien. Il m’expliqua qu’il devait parler à mon corps pour qu’il accepte Dieu. Mais que le corps ne comprends pas les mots seulement les gestes. Il descendit alors et commença à utiliser sa langue je trouvais cela dégoutant c’était où je faisais pipi ce n’était pas vraiment propre. Et je détestais ce que je ressentais, il se passait des choses en moi c’était agréable mais je sentais que ca n’allais pas bien.  Puis après un temps qui me sembla infinie, il me dit que c’était à mon tour. Je ne voulais pas trop mais mon papi me dit que j’était obligée. Je vous laisse imaginer ce que je dus faire cela dura infiniment longtemps. Je crus vomir plus d’une fois. A la fin sous la pression je crus étouffer. Je dus avaler sa semence sinon je ne pourrais pas communier avec Dieu la prochaine fois. Puis il m’essuya et s’essuya. Il se rhabilla, et m’expliqua que nous avions fait le premier pas pour être en harmonie avec Dieu. La prochaine fois on pourra rentrer en harmonie avec Dieu.

Je me rhabillais donc me laver le visage. Et retourner dans le jardin. Je ne me sentais pas propre. Et j’avais l’étrange sensation d’avoir fait quelque chose de mal. Mais ce ne pouvait pas être mal puisque c’était pour être avec Dieu. Alors je me dit que c’était parce que j’étais une méchante fille et que c’était mon côté diabolique qui ne supportait pas car je m’éloignais de lui pour aller vers Dieu.

 

Je vous laisse imaginer ce qui s’ensuivit durant les 2 semaines que je restais chez mes grands-parents. Il atteints l’harmonie plus d’une fois et moi jamais malgré le fais que j’ai du avaler sa semence plus d’une fois et l’accueillir dans mon bas ventre. Au contraire peu à peu je pensais être plus que diabolique, Dieu ne voulais pas me parler. Cela me faisait mal et c’est tout. Je me sentais sale, j’avais toujours besoin de me laver. j’avais l’impression que les autres savaient et se moquaient de moi. Une fois les vacances passées je commençais mon entré au collège. Et je parviens à ne plus revivre la situation que j’avais eu avec mon grand père.

 

Ce n’est que l’année d’après que je compris ce qui c’était passé. Nous eûmes en 5ème un cours sur la sexualité. J’ai demandé à la professeur s’il avait un rapport avec Dieu dans cette pratique. Elle me regarda étrangement et me répondit que non que c’était juste pour faire des enfants et avoir du plaisir que par conséquent c’était un acte très particulier qu’il ne fallait pas le prendre à la légère. Et qu’il fallait faire très attention car l’on pouvait attraper des maladies. A cette révélation, je perdis pieds, je ne comprenais plus, je me tus donc jusqu’à la fin du cours. La professeur à la fin du cours me demanda de venir la voir. Etant obéissante je venais. Elle me demanda pourquoi j’avais posé cette question. Je la regarda droit dans les yeux et lui répondit que je pensais que Dieu pouvais avoir un rapport avec cela puisque Dieu était le créateur et que donc il devait bien intervenir à un moment pour que le bébé puissent apparaitre. Un sourire s’afficha sur le visage de la femme et me dit qu’elle n’était pas croyante mais qu’il était possible que se soit le cas. Et que Dieu devait intervenir après le mariage pour aider les gens à avoir des bébés. Mon mensonge sembla passé et elle me permit de rejoindre mes camarades. Mais le fait est, qu’elle avait mis le doute en moi. Plus jamais je n’osie parler de cela et je commençais ma chute infernale.

Laisser un commentaire




ghd mini straighteners |
Pgdgsecondeespagnol |
Weixiu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1Hour Money USA
| Yanggalangit
| Bangujung